in

«Il me reste 40 jours à vivre sur cette terre à cause de mon petit ami», se lamente une ghanéenne

Partager c'est aimer!

GHANENNE

Une jeune femme ghanéenne identifiée comme Akua Afriyie n’a que 40 jours à vivre sur terre après que son petit ami nigérian l’ait utilisée pour des rituels d’argent.

S’exprimant dans une interview avec SVTV, Akua racontant la triste histoire de sa vie a déclaré qu’elle venait d’une famille pauvre et quand elle était adolescente, elle n’avait pas d’autre choix que de dépendre des hommes pour son entretien.

Elle a affirmé qu’elle était sortie avec d’innombrables hommes, pas pour le sexe mais à condition qu’ils puissent bien prendre soin d’elle et de sa famille.

Selon elle, les choses ne se sont pas bien passées pour elle après avoir rencontré son petit ami de nationalité nigériane.

Akua a expliqué qu’une étrange décharge de liquide et parfois sanglante sort de son sexe chaque fois qu’ils ont des rapports sexuels.

Cela l’inquiétait alors elle a décidé de faire un peu d’enquête sur les raisons pour lesquelles cela se produit avec cet homme en particulier. C’est alors qu’elle a découvert qu’elle avait été utilisée pour des rituels d’argent et qu’elle perdra probablement sa vie dans quarante jours.

Regardez la vidéo de l’interview émotionnelle ci-dessous :

Cette histoire pathétique s’apparente avec l’histoire ci-dessous où un présumé ‘cybercriminel’ appelé communément ‘brouteur’, serait devenu fou après avoir refusé de livrer sa mère pour un rituel.

L’article «Il me reste 40 jours à vivre sur cette terre à cause de mon petit ami», se lamente une ghanéenne est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Côte d’Ivoire – Fête de Tabaski: le message de Carmen Sama à DJ Arafat

L’Allemagne classe trois régions espagnoles comme zones à risque, quarantaine au retour