in

Nouvelle Directrice Artistique de The Voice Afrique Francophone, Prudence Maïdou se livre à Je Wanda

Partager c'est aimer!

Wanda People, alors que la saison 3 de The Voice Afrique Francophone ne va pas tarder à reprendre, interrompue l’année dernière pour cause de Covid-19, la célèbre émission de découverte de talents vocaux accueille une nouvelle personnalité de choix au sein de son équipe. Dites bonjour à Prudence Maïdou, nouvelle Directrice Artistique de The Voice !

Courant l’année 2020, la saison 3 de The Voice Afrique Francophone a dû suspendre sa production, tandis que les candidats amorçaient le dernier virage de l’émission. Il faut dire que la pandémie à coronavirus en était alors à ses heures les plus difficiles, forçant les uns et les autres à vivre confinés.

Mais, après moult difficultés à se relancer, notamment du fait de la recrudescence de la pandémie en Afrique du Sud, The Voice Afrique Francophone s’apprête à faire son grand retour. Déportée en Côte d’Ivoire, l’émission accueille par la même occasion une toute nouvelle Directrice Artistique en la personne de Prudence Maïdou.

Actrice, présentatrice télé, réalisatrice, chorégraphe, metteuse en scène et productrice française d’origine centrafricaine, Prudence Maïdou est la Fondatrice de l’Agence “Fais Moi Rêver” & “Môbali Productions” et depuis peu membre des fonds de la Francophonie. Connue pour avoir interprété le rôle principal féminin dans les films « Bienvenue au Gondwana » de Mamane et « L’Etrangère » d’Olivier Langlois, la jeune femme a également travaillé dans la mise en scène ou la production de nombreux événements de marque à l’instar du concert des Kiff No Beat au Palais de la Culture d’Abidjan, l’évènement Uniwax, ou encore le Creative Exchange AfricarWanda 2020.

À l’heure d’aborder son nouveau rôle de Directrice Artistique de The Voice Afrique Francophone sur la fin de la saison 3, Prudence Maïdou a répondu aux questions de Je Wanda, sans langue de bois :

JE WANDA : Vous reprenez le rôle de Directrice Artistique de The Voice Afrique Francophone (TVAF) pour la fin de la saison 3, précédemment suspendue pour cause de Covid-19. Quelle(s) émotion(s) sont les vôtres au moment de relever ce nouveau défi ?

PRUDENCE MAïDOU : “C’est déjà une grande fierté, dans le sens où c’est la reconnaissance un peu de mon travail. Si on me donne ce poste de Directrice Artistique, c’est que The Voice Afrique Francophone pense que j’en ai la capacité. Et je suis d’autant plus émue car je pense que ça va marquer un grand pas dans ma carrière de Directrice Artistique et de Danseuse “.

JE WANDA : Quel sentiment avez-vous à l’idée d’accompagner les talents restants dans la réalisation de leur rêve de victoire ?

PRUDENCE MAïDOU : “Je suis plutôt sereine, parce qu’ils ont déjà eu à faire le plus dur : rester dans la compétition. Et aujourd’hui, ils ont déjà pris le rythme, aussi, de pouvoir être sur un plateau télé. Donc ce que je vais juste faire, c’est leur redonner encore plus confiance et les aider à traduire tout ce qu’ils pensent, tout ce qu’ils ont envie de réaliser, vraiment les pousser à donner leur maximum pour pouvoir arriver à réaliser leur rêve. Mais moi, en tant que Directrice Artistique, je suis plutôt sereine car je suis entourée d’une super bonne équipe artistique”.

JE WANDA : Dans le cadre d’une émission telle que TVAF, en quoi consistera votre rôle de Directrice Artistique ?

PRUDENCE MAïDOU : “Ce qu’il faut savoir dans The Voice, c’est qu’il y a deux Directions Artistiques. Le Directeur Artistique Musical, qui est tenu par Patrice Anoh dit Tony Rodriguez, qui est le producteur et manager de Mula (chanteuse ivoirienne) qui va s’occuper de toute la partie artistique musicale avec l’équipe sud-africaine. Quant à moi, je suis la Directrice Artistique Générale. C’est-à-dire que je suis responsable de l’identité artistique de l’émission au niveau de l’ambiance, au niveau des tenues, de la coiffure, de la danse, des images qui vont aussi dans les écrans pendant que les talents vont prester. Et en même temps, donner un ton, travailler avec l’animateur…

Je m’occupe d’un département qui est très, très important. C’est un peu tout ce que je vais créer qui va donner le rythme et qui va donner l’identité et l’ambiance de The Voice Afrique Francophone saison 3. Voilà un peu ma responsabilité. Elle est très grande, mais je suis bien entourée. Je suis accompagnée de DGS Germaine, qui est un chorégraphe ivoirien qui a eu à travailler sur le Roi Lion ; je suis (également) accompagnée de Serge Arthur Dodo qui est un chorégraphe ivoirien qui travaille partout dans le monde entier. Il a un CV bien fourni. Je travaille en stylisme avec Kifack Beyrouth, qui est un grand styliste et bookeur ivoirien, qui s’occupe de différentes émissions ici, à Abidjan. Et en maquillage je serai avec Toussaint Kouame, qui est une référence au niveau du maquillage ici, en Côte d’Ivoire. Et bien sûr nous avons aussi une costumière avec nous qui s’appelle Anne Marie. Vraiment nous avons une équipe de professionnels autour de moi. Et je dois en gros rassembler toute cette équipe, les diriger, pour qu’on arrive à mettre en place les idées que j’aurais prises auprès des talents, les idées que j’aurais prises auprès du Directeur Musical, que je vais combiner tout ça ensemble et donner l’identité artistique…

Et, très important, je serai assistée aussi (dans la direction artistique) par Boodee, qui est une artiste gabonaise qui est ici, en Côte d’Ivoire et qui est très, très, très talentueuse. Donc c’est un peu le panafricanisme qui se regroupe autour de ce projet pour pouvoir donner une vraie identité artistique”.

JE WANDA : Quand on sait le caractère funeste de la pandémie actuelle, comment remotiver les talents après la suspension inopinée de la saison 3 ?  Ceux-là ayant, on l’imagine, vécu de près ou loin la disparition de personnes chères à leur cœur.

PRUDENCE MAïDOU : “Vous savez, les artistes sont la voix du peuple. Ils ont cette chance de pouvoir se mettre sur scène et parler haut et fort. C’est la voix des sans voix. Dans cette pandémie que nous avons vécue, il y a beaucoup de personnes qui ont perdu des gens très proches d’eux, et je pense que les artistes de The Voice Afrique Francophone saison 3 ont cette chance de pouvoir être la voix de ces personnes-là. Utiliser justement cette force-là pour pouvoir transmettre un message et dire qu’il y a un espoir qui existe, il y a un espoir qui arrive, et surtout donner de l’amour à travers leurs chansons”.

JE WANDA : Repérer les talents en herbe est généralement le premier rôle que l’on attribue au Directeur Artistique. Pensez-vous que les talents restant en compétition pour le final de TVAF ont le potentiel de devenir les Lokoa Kanza, Charlotte Dipanda, Hiro et Nayanka Bell de demain ?

PRUDENCE MAïDOU : “Alors oui, effectivement, repérer les talents en herbe est généralement le rôle d’un Directeur Artistique. Oui et non. C’est plutôt le rôle d’un Directeur de Casting, et après bien évidemment le Directeur Artistique approuve ces choix. Mais il peut bien arriver aussi qu’un Directeur Artistique voie des talents et les recrute. À ce stade-là, pour les personnes restantes, je ne peux pas vraiment me prononcer, dans le sens où je n’ai pas encore eu à les rencontrer. Je les rencontrerai, je pense, juste une semaine avant le début (la reprise) de la compétition. Mais je pense que si ces personnes-là sont restées jusqu’à ce niveau de la compétition, c’est que sûrement parmi eux, on trouvera bien un Lokoa Kanza, une Charlotte Dipanda, un Hiro ou encore une Nayanka Bell. Ça, c’est sûr”.

JE WANDA : Quelle sera la touche « Prudence Maïdou » dans la direction artistique de cette fin de saison 3 de TVAF ?

PRUDENCE MAïDOU : “Alors moi je prône la « tradi-modernité ». Donc tout ce que je fais c’est un peu mon éducation, la femme que je suis. J’ai grandi en France, mais j’excelle en Afrique. Dans mes créations généralement, il y a toujours une touche africaine et il y a aussi une forte place pour la modernité. Nous réservons plein, plein, plein, de surprise. Je ne vous cache pas que mon inspiration pour cette fin de saison de The Voice a beaucoup été puisée dans le film Un prince à New York II. Vraiment ce film m’a beaucoup émue en termes de direction artistique, en termes de costumes, en termes de lumières. Donc on va aller puiser un p’tit peu les idées là-dedans pour pouvoir offrir un beau spectacle à l’Afrique”.

JE WANDA : Souhaiteriez-vous, dans un avenir proche, avoir l’occasion de prospecter vos talents et en faire les stars de demain ?

PRUDENCE MAïDOU : “Alors c’est pas mon métier, chacun à son métier, mais en tout cas, en ce qui concerne les comédiens – parce que j’ai une agence de comédiens, une agence de spectacle aussi, qui s’appelle « Fais-Moi Rêver », à Abidjan, on a beaucoup de talents qu’on pousse, beaucoup de talents qui sont en train de devenir des stars de demain. On a travaillé par exemple avec France Nancy Goulian, qui est aujourd’hui l’actrice principale de la série MTV Shuga Baby 2, qui a joué aussi dans Wara, dans Cacao et dans plein d’autres productions. On a eu aussi à travailler avec d’autres artistes qu’on voit aujourd’hui sur différentes plateformes et sur les émissions télé. On peut citer notamment Ali Cissé et Alexis Yao, qui sont les deux jeunes acteurs principaux de la série Invisibles, sur Canal+, on a eu également à travailler avec Marie José Nene, qui est aujourd’hui une grande comédienne en Côte d’Ivoire. Donc vous voyez, prospecter des artistes et en faire des stars de demain, c’est aussi notre travail, mais pour le moment on n’a pas encore eu l’opportunité de le faire dans la musique, mais on accompagne aujourd’hui l’actrice centrafricaine qui s’appelle KDY (The Voice Saison 3), qui vient de sortir sa chanson qui s’appelle « Djodjo », c’est peut-être le début d’un commencement”.

JE WANDA : Que pensez-vous du déplacement de TVAF de l’Afrique du Sud vers la Côte d’Ivoire ?

PRUDENCE MAïDOU : “Honnêtement, c’est la meilleure chose qui pouvait arriver à cette émission. C’est vrai que les Sud-africains ont fait du très bon travail, mais par contre je trouvais qu’au niveau de l’ambiance, le public ne suivait pas trop. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ne connaissent pas les chansons françaises. Ils ne connaissent pas notre culture musicale, ici. Donc pour les talents ce n’était pas évident de pouvoir prester dans une ambiance qui ne suivait pas la hauteur et l’ampleur de leurs prestations. Le fait de ramener ça ici, donc c’est un public qui parle français, qui comprend le français, et un public aussi qui connaît déjà quelques visages qui vont passer sur scène. Donc c’est la meilleure chose… je pense vraiment qu’on va gagner beaucoup en termes d’ambiance et aussi en termes d’organisation au niveau de la production qui va être beaucoup plus simple, parce que toutes les personnes parleront français. Ce sera vraiment un repos, on va dire, pour les talents”.

JE WANDA : Quand s’attendre à un retour effectif de TVAF sur nos petits écrans ?

PRUDENCE MAïDOU : “Alors le retour de TVAF c’est pour très, très bientôt. On parle de moins d’un mois. Vous aurez TVAF sur vos petits écrans, et on saura très vite qui est le gagnant. C’est pour très, très bientôt. On va dire avant la fin du mois d’avril ou début mai. On y travaille dur, on est tous les jours en répétition avec les danseurs, avec les talents qui vont arriver d’ici peu et puis voilà un p’tit un peu en gros. (Rires) Merci beaucoup, Je Wanda !”.

Wanda People, en parallèle, vous pouvez retrouver, un samedi sur 2, Prudence Maïdou sur la chaine TV5 Monde dans l’émission Bonne santé et tous les dimanches sur Canal+ dans la série choc Invisibles. Elle est également à l’affiche de la saison 2 de la série Les coups de la vie et dans la série Wara disponible sur la plateforme TV5 Monde Plus. Enfin, Prudence Maïdou est en développement d’un projet cinéma avec « Môbali Productions » en République Centrafricaine.

Souhaitons-lui bon vent dans cette nouvelle aventure qui commence pour elle au sein de la grande équipe de The Voice Afrique Francophone !

C.B.

L’article Nouvelle Directrice Artistique de The Voice Afrique Francophone, Prudence Maïdou se livre à Je Wanda est apparu en premier sur Je Wanda.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

People – Je Wanda

Written by LAST OF AFRIKA

Top 10 des meilleures rappeuses de tous les temps (photos)

Carmen Sama met le show à l’anniversaire d’Emma Lohoues