in

Top 5 des artistes musiciens gospel congolais ayant plus de 260 k sur Instagram

Partager c'est aimer!

Top 5 des artistes musiciens gospel congolais ayant plus de 260 k sur Instagram MBOTE

La musique gospel congolaise prend de plus en plus de l’ampleur, grâce notamment à l’évolution de la technologie. Les artistes qui font du gospel deviennent en même temps visibles que leur musique.

En effet, le magazine mbote.cd a repéré 5 artistes qui ont déjà dépassé 260 mille followers sur Instagram. Signalons a priori que, Mike Kalambay et Athom’s Mbuma n’en font pas partie.

  1. Moïse Mbiye

Connu au préalable pour sa musique attractive et sa belle voix, avant de devenir pasteur, Moïse Mbiye, la réserve de l’Éternel est l’artiste musicien congolais le plus suivi sur Instagram. Il a totalisé 633 k soit 633 mille followers.

  1. Dena Mwana

Découverte par le public, grâce à l’interprétation de la chanson “Éternel est bon” du pasteur Athom’s Mbuma, Dena Mwana a pu s’imposer avec sa voix rock et sa musique unique généralement en français. Dena a un maximum de 520 mille followers.

  1. Déborah Lukalu

La célèbre chantre de “We testify” est elle aussi l’une des artistes congolais ayant le plus de 260 k. Sur instagram, elle a cumulé 374 mille followers.

  1. Lord Lombo

En même temps pasteur et responsable de Lord Lombo ministries, ce chanteur s’est frayé un chemin dans l’arène musicale, après la sortie de son titre “Emmanuel”. Il totalise à ce jour, 302 k, soit 302 mille followers Instagram.

  1. Amanda Malela

Avec seulement 2k, le nom d’Amanda a pu quand même figurer sur notre top du jour. Ses chansons telles que “Kumama” et “Oh my God oh” sont celles qui l’ont propulsée en musique. À ce jour, Malela cumule 262 mille followers.

Jegou – Miguel

Top 5 des artistes musiciens gospel congolais ayant plus de 260 k sur Instagram MBOTE

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

Célébrités – MBOTE

Written by LAST OF AFRIKA

Mercato : Giroud envisage de quitter Chelsea en janvier

La R.D Congo déclare la fin de sa 11e épidémie d’Ebola