in

Traité de vendu, KKB à ses détracteurs : ” je ne suis pas de ceux qu’on achète “

Partager c'est aimer!

KOUADIO KONAN BERTIN

Devenu la cible de toute l’opposition ivoirienne dont les militants le traitent de vendu, Kouadio Konan Bertin reste droit dans ses bottes. Aller contre vents et marées aux élections ne signifie pas qu’il aurait été acheté par le régime Ouattara a tenu à préciser KKB.

” Depuis quelques temps, on me traite de tous les noms. KKB est un vendu, corrompu, Alassane l’a acheté. Il veut fuir le pays avec ses enfants “. Nous nous connaissons dans ce pays. je ne suis pas de ceux qu’on achète. Je suis un homme de conviction. Personne sur cette terre ne peut me manipuler “, s’est défendu KKB lors d’un meeting dans la commune d’Anyama, le samedi 17 octobre.

Pour le candidat KKB ce qui est bon pour les Ivoiriens aujourd’hui ” c’est qu’on aille aux élections “, même s’il reconnait que toutes les conditions ne sont pas réunies. ” Je n’ai pas dit que les conditions sont réunies. Je n’ai pas dit qu’on a rien à reprocher à la CEI, au contraire “, a précisé KKB.

Cependant, Kouadio Konan Bertin croit qu’il faut aller à la présidentielle en l’état. “Mais dans ce pays-là, depuis que Houphouet-Boigny est mort, qui peut me dire qu’on a été à des élections avec des conditions à 100% réunies ? “, a-t-il justifié.

L’article Traité de vendu, KKB à ses détracteurs : ” je ne suis pas de ceux qu’on achète “ est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Ghana: la vidéo ‘d’un pasteur’ rasant les poils pubiens des femmes dans un film suscite l’indignation