in

Jerusalema : voici comment une simple chanson de gospel est devenue un succès mondial (vidéo)

Partager c'est aimer!

21930559

Lorsque le producteur de disques et artiste sud-africain Master KG déclare que la façon dont le monde a reçu sa chanson Jerusalema n’a été rien de moins qu’un « rêve devenu réalité », c’est un sentiment très crédible.

Mardi, Shazam, l’application d’identification audiovisuelle, a annoncé que Jerusalema était devenue la chanson la plus recherchée par les utilisateurs de l’application, soit plus de 4,5 millions de fois.

Aujourd’hui, la reconnaissance mondiale atteint son pic lorsque des superstars légendaires comme Cristiano Ronaldo et Janet Jackson publient des vidéos et des légendes sur les médias sociaux pour célébrer votre chanson. Master KG, dont le vrai nom est Kgaogelo Moagi, sait tout cela et il vous en est reconnaissant.

« C’est un rêve devenu réalité, qui n’a pas de prix. Même lorsque vous gagnez tous ces prix, le sentiment ne diminue pas. Je me demande “est-ce vraiment moi, Dieu est grand” », a-t-il déclaré dans une récente interview accordée au Business Daily Africa.

Les conditions dans lesquelles Jerusalema s’est répandue peuvent sembler quelque peu fortuites. Avec une pandémie mondiale qui a forcé – et continue de forcer – la plupart des gens à vivre leur vie par procuration sur Internet, une bonne chanson a été présentée avec l’occasion la plus favorable d’être écoutée.

C’est un peu comme ce qui s’est passé avec les porteurs de cercueils ghanéens qui ont fasciné les utilisateurs des médias sociaux du monde entier avec leur style unique de danse lors des funérailles ghanéennes. Les gens avaient le temps d’envoyer et de recevoir des distractions du fait du coronavirus.

Mais cela n’explique pas entièrement le succès de Jerusalema. D’une part, lorsque la chanson est sortie il y a près d’un an, le 29 novembre 2019, avec une vidéo YouTube en décembre, elle a été plutôt bien accueillie en Afrique du Sud et dans d’autres parties du continent avant même que le coronavirus ne frappe.

En février 2020, c’était un modeste succès continental et beaucoup avaient commencé à se demander qui était l’artiste de la chanson. Ce n’était pas un des noms célèbres et, au début, certains ont même pensé que c’était la chanson de Nomcebo Zikode.

Jerusalema est un chant de prière chrétienne ; Jerusalema, ikhaya lami signifie « Jérusalem est ma maison » en zoulou. Alors comment un gospel peut-il devenir si énorme que personne ne semble se soucier de son appartenance religieux ?

Eh bien, c’est parce que tout le monde danse au son d’un air joyeux. Les Sud-Africains classent Jerusalema dans la catégorie de la musique Limpopo, une sorte de son de danse rapide qui provient de la région de Limpopo, dans le nord de l’Afrique du Sud.

En faisant connaître sa chanson à un public mondial, Master KG a lancé un défi de danse, encourageant les gens à se lancer sur la piste de danse avec Jerusalema. C’était vraiment le coup de pouce dont la chanson avait besoin car en quelques mois à partir de décembre, elle a été visionnée plus de 30 millions de fois sur YouTube.

Aujourd’hui, le nombre de vues dépasse les 126 millions.

KG pense également que le remix de la chanson avec la star nigériane de l’afrobeat Burna Boy a également contribué à ce que la chanson devienne le méga hit qu’elle est aujourd’hui.

« La plupart du temps, les remixes tuent les chansons, mais avec celle de Burna Boy, je pense que Dieu était de mon côté car le remix a porté la chanson à un autre niveau », a-t-il déclaré.

Pour l’instant, le musicien de 24 ans s’imprègne de tous les éloges de Jérusalema. Mais il a aussi l’intention de se lancer dans un projet futur qu’il espère sera également bien reçu.

Crédit photo : facetofaceafrica

L’article Jerusalema : voici comment une simple chanson de gospel est devenue un succès mondial (vidéo) est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Des espoirs de paix au terme du dialogue inter-libyen de Bouznika (par Farid Mnebhi)

Côte d’Ivoire/ présidentielle 2020: Le Conseil constitutionnel annonce une mauvaise nouvelle à Mamadou Koulibaly