in

Message politique à Laurent Gbagbo/ Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI

Partager c'est aimer!

gbagbo_et_bedie

Lentement mais surement, les dissensions qui minent l’opposition ivoirienne finiront par apparaître au grand jour. En lisant entre les lignes des dernières communications du Président Bédié, ces bisbilles politiques ont déjà fait leur effet. La preuve, Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI… 

Désigné président du Conseil National de Transition, Bédié signe désormais ses communications avec son titre de président du PDCI et président d’une coalition de plateformes politiques. En outre, c’est aussi et surtout la nouvelle posture de Bédié dans la crise au FPI qui renseigne sur l’état des relations entre les leaders de l’opposition.

En effet, alors qu’il avait choisi son camp dans la guéguerre au FPI, reconnaissant la légitimité et la légalité à l’aile dirigée par Laurent Gbagbo, Bédié a changé d’éléments de langage. Par le passé, pour ne pas heurter Laurent Gbagbo et ses partisans, Bédié évitait soigneusement de nommer Affi N’guessan président du FPI.

Le titre de “Premier Ministre” ou “président de l’Alliance des Forces Démocratiques” était de rigueur, quand Assoa Adou était reçu en tant que Secrétaire Général du FPI. Mais, elle est bien loin cette époque. Entre le 16 et le 18 novembre, Bédié a envoyé un message subliminal à Laurent Gbagbo. Désormais, c’est Affi qu’il reconnait comme Président du FPI. Du moins, d’un des FPI.

Dans le cadre de mes activités politiques, j’ai reçu, en audience, ce mercredi 18 novembre 2020, une délégation du Front populaire ivoirien (Fpi), conduite par sa 1ère vice-présidente, Christine Konan, venue me traduire sa reconnaissance après la levée du blocus chez le président Pascal Affi N’guessan”, a déclaré Bédié le 18 novembre.

Pourtant, deux jours avant de recevoir les partisans d’Affi, Bédié écrivait sur sa page facebook: “Ce lundi 16 novembre 2020, j’ai reçu également en audience à ma résidence, une délégation du Front Populaire Ivoirien (FPI) . Cette délégation était porteuse d’un message de compassion et de soutien du président Laurent Gbagbo. Un acte symbolique qui traduit la qualité des relations entre nos deux partis”.

L’analyste politique notera que Bédié ignore subitement la qualité d’Assoa Adou, SG du FPI proche de Laurent Gbagbo, mais le 18 novembre, il prend soin de marquer que le FPI était conduit “par sa 1ère Vice-présidente”. Un poste qu’occupe également Simone Gbagbo au sein du FPI proche de Gbagbo. Un proche d’Affi, Jean Bonin, avait révélé déjà de profondes dissensions au sein de l’opposition sur le porte-parolat du CNT.

Il se passe des choses bien curieuses au sein de l’opposition ivoirienne. Si pour des besoins de cohésion contre le redoutable adversaire qu’est Ouattara les problèmes sont tus au sommet, des éléments de langage politique montrent qu’il s’y passe bien des choses.

Par exemple, au niveau de l’opposition, plus personne ne mentionne encore le sigle du mort-né Conseil National de Transition. Chaque parti se présentant sous la bannière de sa formation politique. Le CNT est plus que jamais mort de sa belle mort. Enterré par des opposants englués dans leurs contradictions.

L’article Message politique à Laurent Gbagbo/ Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Affi N’guessan aidé dans sa cavale par un gendarme ?/ Pourquoi le Général Apalo Touré “dément formellement”

Éthiopie : une femme porte un fœtus mort dans son ventre pendant 13 ans