in

Quand Wizkid, Davido, Burna Boy s’unissent contre les brutalités policières au Nigéria

Partager c'est aimer!

Un mouvement de réforme contre les brutalités policières se développent en Afrique.

Il n’y a pas qu’aux Etats-Unis que les artistes s’engagent contre les violences policières. Au Nigéria aussi, ils sont très impliqués dans le mouvement « EndSARS ». Burna Boy, Wizkid et Davido font plus que soutenir le mouvement en participant activement.

Au Nigéria aussi, on descend dans la rue pour protester contre les brutalités policières. A l’instar du mouvement Black Lives Matter qui secouent encore aujourd’hui les Etats-Unis, les citoyens nigérians ne veulent plus que ces crimes restent impunis. Il faut dire que depuis sa création en 1992, la brigade spéciale anti-vol, connue sous le nom de SARS, est régulièrement accusée de crimes comme des viols, des agressions sexuelles, des détentions illégales et même des meurtres. Le SARS a été créé pour protéger les résidents des voleurs armés, mais au lieu de cela, ils ont utilisé leur pouvoir pour intimider et, dans des cas extrêmes, tuer, notamment des jeunes. Le mouvement « #EndSARS » a débuté en 2017, mais il a récemment pris de l’ampleur alors que des vidéos montrant des manifestations au Nigéria ont circulé sur la Toile.

Tout comme le mouvement Black Lives Matter qui a balayé les États-Unis, le Nigéria réclame ses droits à la sécurité auprès des représentants de son propre gouvernement. Le monde s’est associé à l’Amérique dans leurs marches et leurs manifestations, et beaucoup se battent à nouveau pour l’équité et l’égalité, cette fois au nom du Nigéria. Des célébrités ont également profité de leurs plates-formes pour attirer l’attention sur la campagne « #EndSARS » comme avec Wizkid sur Twitter. Mais il a été plus loin et a rejoint les cortèges qui défilent dans les rues de Londres.

 

Burna Boy a pris le temps de s’organiser avant de se lancer, ce qu’on lui a reproché. Mais son silence était calculé, pendant ce temps, il a créé un fonds de soutien, ProjectProtectng, pour les victimes de brutalités policières à travers le pays et a expliqué que le premier don avait été fait par P. Diddy. Il a aussi financé des panneaux d’affichage #EndSARS que l’on peut voir partout à travers le Nigéria.

 

 

Davido lui est descendu dans la rue prendre la tête de la manifestation comme on peut le voir sur cette photo.

 

En Amérique, en Afrique, les artistes luttent aux côtés des populations pour que leurs droits soient respectés. Un mouvement mondial est-il en marche ?

 

Grégory Curot 

Source : générations.fr 

 

 

The post Quand Wizkid, Davido, Burna Boy s’unissent contre les brutalités policières au Nigéria appeared first on Rarili News.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

People Afrique – Rarili News

Written by LAST OF AFRIKA

M5-RFP et Transition politique : Pourquoi les « ennemis » d’IBK s’autodétruisent

A 24H de l’ouverture de la campagne / Ouattara dévoile ses nouvelles ambitions