in

Suspect 95: son dernier single crée une vive tension sur internet

Partager c'est aimer!

SUSPECT SYNDI

Suspect 95 est de retour après une longue période de silence dû au décès de sa conjointe. Pour son retour sur scène qu’il prépare activement, le rappeur prévoit un concert au grand public ces temps-ci à Abidjan. Mais avant, le chef du syndicat a lâché un dernier single qui divise les internautes sur internet.

En prélude à son concert prévu pour le 27 mars prochain, Suspect 95 a ajouté du contenu à son actualité musicale. Dans la soirée d’hier, le rappeur a mis à disposition le titre « c’est dans tête« . Pour cette nouvelle œuvre, Suspect 95 est resté fidèle à sa politique, celle de dénoncer les attentes jugées trop grandes des femmes, vis-à-vis des hommes.

Dans le single, Suspect 95 s’adresse cruellement aux filles friandes de romantismes ou d’attentions dites démesurées d’après Okossissi. Selon lui, les hommes devraient simplement aimer les femmes sans y déployer beaucoup d’énergies, au point de faire certains sacrifices. D’ailleurs, il s’est érigé en chef de Syndicat de la gent masculine exhortant les hommes à observer la modération dans les dépenses pour les femmes.

Dès sa mise en ligne, le single « c’est dans tête » a carrément partagé la toile. D’un côté, les hommes enchantés par la nouvelle production de Suspect 95, d’un autre, les femmes qui se dressent contre la thématique défendue dans le single.

Depuis hier donc, une vive tension est née sur internet, les internautes avec leurs avis divergents se sont lancés dans une guerre médiatique en commentaire de la publication. C’est sûr, le torchon ne cessera pas de brûler d’ici peu, tant les hommes et les femmes sont opposés sur cette question du syndicat initié par Suspect 95.

Photo: @DR

L’article Suspect 95: son dernier single crée une vive tension sur internet est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

Culture & Loisirs – AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Voici toute la vérité sur cette photo qui circule sur la toile de  »la présidente Tanzanienne et sa fille »

La famille