in

Une femme traitée de sorcière, mise en cage pendant 3 ans par son époux

Partager c'est aimer!

sorcière

Une mère nigériane de huit enfants, identifiée comme Gladys, accusée de sorcellerie et qui aurait été enfermée chez elle à Orerokpe, dans l’État du Delta, a été secourue et emmenée à l’hôpital après avoir passé trois ans dans une cage.

Un militant des droits de l’homme, Harrison Gwamnishu, qui a partagé l’histoire, a déclaré à LIB que la femme était originaire d’Ozoro, dans l’État du Delta, mais qu’elle s’était mariée avec un homme d’Orerokpe.

Il a déclaré que le mari et les membres de sa famille, après de nombreuses années de mariage, ont accusé la dame d’être une sorcière et l’ont jetée dans une cage construite dans l’enceinte de leur maison.

Une femme traitée de sorcière, mise en cage pendant 3 ans par son époux

Selon Harrison, le mari, bien qu’il ait accusé sa femme d’être une sorcière, se frayait un chemin dans la cage où elle a été laissée à abandonnée à son sort. Selon nos sources, l’homme avait toujours des relations sexuelles avec elle.

Elle a eu trois enfants alors qu’elle était toujours gardée dans la cage. Harrison a déclaré à LIB que son organisation, Behind Bars Initiative, avait eu vent de l’état déplorable de la femme le lundi 16 novembre.

Lui et son équipe sont arrivés à Orerokpe le mardi matin 17 novembre et ont transféré la dame à l’hôpital général d’Orerokpe pour traitement.

Voir plus de photos de la femme ci-dessous:

Une femme traitée de sorcière, mise en cage pendant 3 ans par son époux
Une femme traitée de sorcière, mise en cage pendant 3 ans par son époux
Une femme traitée de sorcière, mise en cage pendant 3 ans par son époux
Une femme traitée de sorcière, mise en cage pendant 3 ans par son époux

L’article Une femme traitée de sorcière, mise en cage pendant 3 ans par son époux est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Il devient subitement millionnaire après qu’une météorite se soit écrasée sur son toit- (Photos)

Pour avoir minimisé l’importance du diplôme, Emma Lohoues se fait tacler par les internautes