in

Rencontre du 11 novembre au Golf Hôtel/ Comment Ouattara a voulu briser l’alliance Gbagbo-Bédié

Partager c'est aimer!

Ouattara-Bedie-et-Gbagbo

Lors de sa rencontre avec le Président Bédié au Golf Hôtel le 11 novembre 2020, le président du RHDP a tenté de mettre à mal l’alliance entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié. Jouant sur la corde sensible des émotions, il a voulu entrainer Henri Konan Bédié sur un terrain qui n’avait absolument rien à voir avec les thèmes de référence de la négociation.

Au Golf Hôtel, Ouattara, conscient des petites dissensions au sein de l’opposition, a mis dans la balance le “diviser pour régner cher à Nicolas Machiavel. Ainsi, assis devant le président Bédié, Alassane Ouattara ne va pas directement entrer dans le vif du sujet, à savoir les préalables à la négociation de paix.

Il tente de fragiliser la cohésion de l’opposition, en rappelant de vieux souvenirs au Président Bédié. Des souvenirs de leur présence au Golf Hôtel, en accusant implicitement Laurent Gbagbo de les y avoir “enfermés” pendant des mois. C’est Ouattara lui-même qui fait cette révélation le 17 novembre devant ses partisans au Sofitel Ivoire à Abidjan.

J’ai réaffirmé ma disponibilité pour un dialogue avec l’opposition dans le respect de l’ordre constitutionnel. Cela s’est traduit par une rencontre comme vous l’avez noté, le mercredi 11 novembre, avec le Président Henri Konan Bédié, président du PDCI, à l’hôtel du Golf. Et c’est tout un symbole”, a d’abord déclaré Ouattara.

Parce que nous avons été enfermés pendant quatre mois et demi à l’hôtel du Golf. Oui, quatre mois et demi et je l’ai rappelé au président Bédié”, continue Ouattara. Ensuite, il dénonce celui qu’il croit être le coupable de leur enfermement, Bédié et lui, au Golf Hôtel.

“J’ai dit mais président, nous étions là ensemble, n’est-ce pas ? Et qui nous a mis ici en ce moment là en 2010 ? Je dis mais nous étions là, quatre mois et demi. Du 1 novembre jusqu’au 11 avril”, a déclaré Ouattara au Président Bédié lors de leur tête-à-tête.

Jouant à fond la carte émotive, Ouattara dit avoir rappelé au Président Bédié, une autre anecdote de leur séjour au Golf Hôtel:

” J’ai dit président, un jour je suis venu vous voir, c’était en janvier, dans votre chambre. Et j’ai dit mais président l’ONUCI et la Force Licorne ont sécurisé Daoukro. Je vous demande fraternellement que vous puissiez accepter que j’organise avec l’ambassadeur Simon( Gilles Simon, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire à l’époque) que vous soyez transporté par hélicoptère à Daoukro. Parce qu’on ne sait pas combien de temps on va rester à l’hôtel du Golf mais moi je suis prêt à y rester pour le mandat que le peuple m’a confié”.

“Et le président Bédié m’a répondu et je le lui ai rappelé le mercredi. Il m’a dit non Alassane, je reste avec toi”, termine Ouattara. Pour dire que leur lien était assez fort pour qu’il soit totalement rompu. Un exercice de courtisanerie de haut vol, après avoir traité Bédié de “vieux monsieur” qu’il ne veut pas voir revenir au pouvoir.

L’article Rencontre du 11 novembre au Golf Hôtel/ Comment Ouattara a voulu briser l’alliance Gbagbo-Bédié est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Pour avoir minimisé l’importance du diplôme, Emma Lohoues se fait tacler par les internautes

Ghana / Un homme poignarde son ami à mort : découvrez la cause