in

Fesci : accusé d’inciter les étudiants à la révolte, Saint Clair Allah parle…

Partager c'est aimer!

IMG_1365-scaled

Dans un communiqué relayé par des sites d’information, Saint Clair Allah, secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire ( Fesci) dément toute accusation sur sa personne. Il a informé publiquement qu’il n’était pas coupable des faits qui lui sont reprochés, notamment, appeler les étudiants à envahir les résidences universitaires.

La rumeur subsistait depuis quelques semaines, des rumeurs faisaient état d’un appel à la révolte des étudiants, incités par Saint Clair Allah, Secrétaire General de la Fesci. Il dément l’information et rassure quant à son engagement à prôner la non violence dans le milieu estudiantin. Vous pouvez lire le communiqué ci-après.

Communiqué Ben-Fesci   

Depuis quelques temps, des rumeurs faisant état de ce que le Secrétaire général national de la Fesci aurait appelé les étudiants à envahir les résidences universitaires circulent sur la toile. Le camarade Allah Saint Clair, Secrétaire général national de la Fesci, fidèle au crédit de zéro violence dans lequel la Fédération est résolument engagée ne saurait être complice, encore moins l’instigateur d’un tel comportement rétrograde et digne de l’époque du précambrien.  

Il tient à rassurer l’ensemble des étudiants ayant postulé pour l’obtention d’une chambre en résidence universitaire que, conformément aux promesses faites par les différents directeurs généraux des centres régionaux des œuvres universitaires d’Abidjan, les résultats des admissions et réadmissions seront disponibles incessamment pour le soulagement de ces derniers.  

Il appelle à cet effet, tous les étudiants au calme et à la sérénité tout en continuant de faire confiance à la Fesci, qui continue de travailler à l’amélioration des conditions d’étude et de vie de l’ensemble des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire pour une formation de qualité.  

Vive l’école Ivoirienne

Vive la FESCI.

Responsabilité, disponibilité, engagement.

L’article Fesci : accusé d’inciter les étudiants à la révolte, Saint Clair Allah parle… est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

Société – AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Côte d’Ivoire: la viande de bœuf est devenue une denrée rare dans la localité de Kani

Will Smith: sa fille Willow révèle être polyamoureuse

in

Fesci : accusé d’inciter les étudiants à la révolte, Saint Clair Allah parle…

IMG_1365-scaled

Dans un communiqué relayé par des sites d’information, Saint Clair Allah, secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire ( Fesci) dément toute accusation sur sa personne. Il a informé publiquement qu’il n’était pas coupable des faits qui lui sont reprochés, notamment, appeler les étudiants à envahir les résidences universitaires.

La rumeur subsistait depuis quelques semaines, des rumeurs faisaient état d’un appel à la révolte des étudiants, incités par Saint Clair Allah, Secrétaire General de la Fesci. Il dément l’information et rassure quant à son engagement à prôner la non violence dans le milieu estudiantin. Vous pouvez lire le communiqué ci-après.

Communiqué Ben-Fesci   

Depuis quelques temps, des rumeurs faisant état de ce que le Secrétaire général national de la Fesci aurait appelé les étudiants à envahir les résidences universitaires circulent sur la toile. Le camarade Allah Saint Clair, Secrétaire général national de la Fesci, fidèle au crédit de zéro violence dans lequel la Fédération est résolument engagée ne saurait être complice, encore moins l’instigateur d’un tel comportement rétrograde et digne de l’époque du précambrien.  

Il tient à rassurer l’ensemble des étudiants ayant postulé pour l’obtention d’une chambre en résidence universitaire que, conformément aux promesses faites par les différents directeurs généraux des centres régionaux des œuvres universitaires d’Abidjan, les résultats des admissions et réadmissions seront disponibles incessamment pour le soulagement de ces derniers.  

Il appelle à cet effet, tous les étudiants au calme et à la sérénité tout en continuant de faire confiance à la Fesci, qui continue de travailler à l’amélioration des conditions d’étude et de vie de l’ensemble des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire pour une formation de qualité.  

Vive l’école Ivoirienne

Vive la FESCI.

Responsabilité, disponibilité, engagement.

L’article Fesci : accusé d’inciter les étudiants à la révolte, Saint Clair Allah parle… est apparu en premier sur AfrikMag.

N'oubliez pas de laisser votre avis en commentaire !

Société – AfrikMag

Written by LAST OF AFRIKA

Côte d’Ivoire: la viande de bœuf est devenue une denrée rare dans la localité de Kani

Will Smith: sa fille Willow révèle être polyamoureuse